Actualités

Hérault : un jeune homme crie “Allah akbar” lors de son cambriolage, six policiers blessés

Un buraliste, victime d'une tentative de cambriolage, a appelé la police pour prendre le malfaiteur en flagrant délit. Les policiers ont empêché le cambriolage, mais l'individu, qui a crié “Allah akbar”, leur a donné du fil à retordre.

Un buraliste biterrois a eu la désagréable surprise de surprendre un homme dans son commerce, samedi 15 août, place Pierre-Sémard. Selon une information rapportée par Midi Libre, le cambrioleur, âgé de 19 ans et qui venait de sortir de prison, voulait dévaliser les recettes de la victime, ainsi que des cigarettes aux alentours de 8 heures. C'était sans compter sur le commerçant, qui a appelé la police pour le surprendre en flagrant délit de cambriolage. Une fois les fonctionnaires héraultais arrivés sur place, les choses se sont corsées... à la grande surprise de ces derniers.

Il a blessé six policiers, deux d'entre eux ont fini à l'hôpital

Sous l'emprise de stupéfiants et alcoolisé, le forcené a donné du fil à retordre aux forces de l'ordre, qui le dépassaient en effectif. Le jeune homme s'est en effet rebellé : menaces de mort, insultes, coups, morsures, et a lancé “Allah akbar” comme rapporté par le parquet de Béziers. Deux d'entre eux ont été conduits à l'hôpital, l'un pour une blessure au genou, nous savons qu'après avoir été rattrapé lors de sa fuite, il a blessé six policiers. Deux d'entre eux ont même fini à l'hôpital, et ont obtenu une incapacité de travail de quinze jours. L'assaillant aurait continué à menacer et à insulter les policiers lors de sa garde à vue. Il aurait même été, toujours selon Midi Libre, jusqu'à faire l'apologie du terrorisme. Huit plaintes auraient été déposées contre lui. Comme le révèle enfin France Bleu Occitanie, le cambrioleur présumé aurait tenté, lors de son audition, de se défenestrer en présence de son avocat. Il sera jugé mardi 18 août.

Actualités
Aidez La Chaîne Verte