Lettres d'information

Lettre d'information n° 5

Nocivité du halal. Apprentissage de l'arabe à l'école primaire.
Ne pas répondre directement à ce message qui vous a été envoyé automatiquement.
Plus que 696 jours avant les élections présidentielles !
 
La Chaîne Verte
 

alain de perettiOn peut démontrer la nocivité du halal, qui est mon combat quotidien.

Le halal est contraire à la loi française et européenne car il présente un danger pour la santé en accroissant les risques de contamination. Par dérogation, il s'est étendu largement et aujourd'hui la majorité de la viande consommée en France est halal, sans que le consommateur ne le sache.

Outre le problème sanitaire et le manque d'information claire pour le consommateur sur l'origine de la viande qu'il consomme, la souffrance de l'animal (égorgé sans être au préalable étourdi), la collecte de la taxe halal (des millions d'euros d'impôts islamiques imposés au consommateur français à son insu), le halal est un moyen puissant de contrôle social des populations musulmanes. C'est enfin un moyen de conquête islamique de notre pays en nous accoutumant à l'application en France de charia (“loi d'Allah”, prétendument divine).

Ainsi la lutte contre le halal est-il un moyen efficace de s'opposer à l'implantation de la charia , car elle permet de faire toucher du doigt à une population avachie et (ou) désinformée l’incompatibilité de la charia (qui est le projet final de l'islam) avec notre société.

J'apporte mon soutien à La Chaîne Verte qui réunit dans un vaste réseau tous ceux qui ont pris conscience de ce danger mortel pour notre civilisation.

Alain de Peretti
Docteur vétérinaire, Président de Vigilance Halal


 apprentissage arabe ecole primaire

Apprentissage de l'arabe à l'école primaire : le gouvernement applique le plan de conquête de l'OCI.

On apprend qu'un accord entre le Gouvernement de la République française et celui de la République tunisienne dans le domaine de l'enseignement de la langue arabe à l'école élémentaire de la république multiculturelle, signé à Tunis en 2017, sera publié au Journal officiel. Dans le contexte actuel est-ce bien raisonnable, cher soutien de La Chaîne Verte ? Dans un contexte de légitime défiance de plus en plus ouverte et exprimée à l'égard de l'islam, est-il raisonnable d'introduire à l'école primaire un vecteur supplémentaire d'islamisation de la France ?

La chahada, littéralement « témoignage », est la principale profession de foi de l'islam, dont elle constitue le premier des cinq piliers, ne peut être récitée qu'en arabe. L'arabe est indubitablement un facteur supplémentaire d'expansion de la religion musulmane, outre par sa démographie et son expansion militaire, la langue officielle de l'islam a toujours constitué un facteur de conquête ; la preuve par son introduction officieuse et de plus en plus officielle dans les enclaves étrangères que sont devenues les zones islamisées de France.

Bien plus grave, l'introduction officielle de l'enseignement de la langue arabe à l'école primaire, rentre dans la stratégie de l'Action Islamique Culturelle à l'extérieur du Monde Islamique telle que définie par la très officielle Organisation de la Coopération Islamique (OCI) et planifiée depuis de longues années (cf. document ISESCO). Cette annonce constitue ni plus ni moins qu'une insulte à la mémoire de ceux qui se sont battus et morts en 40 pour que nous ne parlions pas allemand, un facteur d'islamisation supplémentaire en sus du Blitzkrieg démographique et migratoire. La Constitution française a été rédigée dans la langue de Molière, celle de la république islamique de France le sera-t-elle dans la langue coranique ?

La Chaîne Verte
chaineverte.org
À voir : « L'islam est incompatible avec la France. »
Aidez La Chaîne Verte
 
Pourquoi ? Comment ? Que faire ?
Argumentaires “Ils ont dit” Actualités
 
 
La Chaîne Verte
© 2020 ⋅ La Chaîne Verte
Pour libérer la France de l'islam
 
14/05/2020Lettres