Lettres d'information

Lettre d'information n° 6

Rejoignez La Chaîne Verte, maintenant ! La burqua et les masques.
Ne pas répondre directement à ce message qui vous a été envoyé automatiquement.
Plus que 688 jours avant les élections présidentielles !
 
La Chaîne Verte
 

Pourquoi je soutiens La Chaîne Verte ?

observatoire islamisationDepuis près de 50 ans, l'islamisation de la France s'accélère : voiles, mosquées monumentales, halal se répandent sur notre sol, dans nos rues, jusque dans nos assiettes. Les opposants sont traités d'islamophobes, de racistes, intimidés voire assassinés (pas seulement chez Charlie Hebdo). Faux "Modérés" et terroristes se renforcent pour tenter d'introduire progressivement la charia dans notre pays : un régime politique hostile sous couvert de liberté religieuse.

Les responsables politiques (maires, députés, quand ce n'est pas le président lui-même), par naïveté ou par cynisme, sont soit dépassés soit complices de ce phénomène. Or face à l'entreprise de conquête politique et culturelle qu'est l'islam, seules des mesures politiques fortes peuvent enrayer cette mécanique infernale et enclencher le processus inverse : la désislamisation. Il nous faut pour cela exercer une pression très forte sur les politiques et ne plus nous satisfaire des fausses solutions ("islam des lumières", "islam de France"...) ou des demi-mesures (laïcité, immigration "choisie"...).

Je soutiens La Chaîne Verte qui propose les mesures fortes indispensables et invite chacun de nous à mobiliser ses proches pour enclencher la "réaction en chaîne" qui contraindra nos politiques à obéir au peuple s'ils ne veulent être balayés. Seuls nous ne pouvons rien, ensemble tout est à nouveau possible. Mes grands-parents FFI et médaillés de la Résistance ont eu le courage de défendre la patrie en danger d'invasion et d'asservissement : ayons le courage de rejeter les étiquettes infâmantes et incapacitantes ("islamophobe", "raciste") que l'adversaire veut nous coller. L'islam n'est pas une race : c'est un système politique inégalitaire (héritage, discriminations codifiées etc.) et liberticide que nous avons le droit - le devoir - de rejeter. Tansgresser le politiquement correct est pour nous un impératif de liberté et de survie.

Comme moi, rejoignez La Chaîne Verte, maintenant !

Joachim Véliocas
Analyste et fondateur de l'Observatoire de l'islamisation.


 la burqua

L'actualité : un argument en faveur de la chaîne verte !

Il y a mauvaise foi et mauvaise foi, et pour une fois, La Chaîne Verte, vous parlera d'une autre mauvaise foi que l'islam dont elle voudrait, avec vous, libérer la France. Il s'agit ici de la mauvaise foi de ceux qui après avoir contraint d'interdire d'interdire depuis le funeste Mai 68, œuvrent de nos jours au nom d'une liberté dévoyée à imposer une idéologie dont les nombreux interdits, en terme de liberté de conscience, voire de liberté tout court, sont consubstantiels aux dogmes fondateurs. Totalitarisme libertaire et totalitarisme liberticide islamique, main dans la main, et, comble du paradoxe, même combat !

Le président de l’ONG Humans Right Watch (HRW) qui bénéficie grassement du mécénat philanthrope de la Georges Soros Open Society, en commentaire d'un long article du Washington Post intitulé « La France préconise le port des masques pour contrôler le coronavirus. Les burqas demeurent interdites », sermonne la France en ces termes : « L’islamophobie peut-elle être plus évidente ? Le gouvernement français recommande les masques mais interdit encore la burqa. »
« Les cons, ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît. » Bien plus que le Covid-19, la connerie est plus contagieuse, et dans ce contexte, peut-être faudrait-il paraphraser Audiard sur les idiots utiles de l'islamisation qui osent verser dans l'amalgame du danger sanitaire et celui du prosélytisme musulman. Monsieur HRW feint-il d'ignorer qu'à l'instar des frères d'armes qui pratiquent le djihad armé aux cris d'Allah Akbar, il y a autant des sœurs voilées ou en burqa qui pratiquent en toute impunité le djihad sociétal. Méconnaît-il l'article 2 de la loi de 2010 interdisant la dissimulation du visage dans l'espace public qui stipule que « l’interdiction prévue à l’article 1er ne s’applique pas si la tenue est prescrite ou autorisée par des dispositions législatives ou réglementaires est justifiée par des raisons de santé (...) »

La Chaîne Verte encourage tous les progressistes relativistes à « avoir le courage de dire que l'intégrisme n'est pas la maladie de l'Islam. Il est l'intégralité de l'Islam. Il en est la lecture littérale, globale et totale de ses textes fondateurs. L'Islam des intégristes, des islamistes, c'est tout simplement l'Islam juridique qui colle à la norme. » Anne-Marie Delcambre, L'islam des interdits, Desclée de Brouwer, 2009.

La Chaîne Verte
chaineverte.org
À lire : Les jeunes danois contre l'islam
Aidez La Chaîne Verte
 
Pourquoi ? Comment ? Que faire ?
Qui sommes-nous ! “Ils ont dit” Actualités
 
 
La Chaîne Verte
© 2020 ⋅ La Chaîne Verte
Pour libérer la France de l'islam
 
22/05/2020Lettres