Lettres d'information

Lettre d'information n° 9

Liberté d'expression menacée. Black Lives Matter ou pas dans l'islam ?
Ne pas répondre directement à ce message qui vous a été envoyé automatiquement.
Plus que 667 jours avant les élections présidentielles !
 
La Chaîne Verte
 

La liberté d'expression gravement menacée

Savez-vous qu’avec la nouvelle loi Avia, mise en place le 1er  juillet 2020, nous serons bientôt exclus des moteurs de recherche et réseaux sociaux ?

La loi Avia donne aux opérateurs 24 heures pour supprimer tout discours critique sur l'islam et l'immigration au nom de la « lutte contre les discours de haine », sans même l'intervention d'un juge.

Le gouvernement se prétend tolérant : il agit en censeur ! Il prétend lutter contre la haine, il interdit qu'on la critique !

Plus que jamais, il est nécessaire de revenir à une pleine liberté d'expression comme le demande La Chaîne Verte en rejetant non seulement la loi Avia mais aussi celles qui l'ont précédée (les lois Pleven, Gayssot, Taubira) pour bâillonner les Français sur ces sujets vitaux.

Rejoignez La Chaîne Verte et parrainez vos contacts pour que la liberté et la vérité triomphent de la censure et du mensonge.

Merci de votre courage. Nous comptons sur vous maintenant !


 
Black Lives Matter ou pas dans l’islam ?

Black Lives Matter ou pas dans l’islam ?

Sunan al-Nasai, un des meilleurs rapporteurs de hadiths, publié par Dar el Salam, nous éclaire dans le hadith numéro 4625 sous le chapitre “Echange et vente d’animaux en contrepartie d’autres animaux de différentes quantité ou qualité”, sur la cote des esclaves noirs et celle des esclaves arabes. En effet, cher lecteur, il est bien question d’esclaves humains dans ce hadith traitant de traite bestiale. Il y est écrit noir sur blanc, que les esclaves dans l’islam ont la même valeur que les animaux et qu’un esclave arabe vaut deux esclaves noirs, ces derniers sont par ailleurs considérés comme une monnaie d’échange usuelle pour le prophète d’amour et de paix.

Mais encore, de nombreuses sources vantent de surcroît la blancheur de Mahomet, la blancheur de ses hanches, de ses jambes, son ventre, ses joues, ses avant-bras... (Sahih bukhari 63 ; Sahih Muslim 6081-6071...). Cette blancheur immaculée exaltée dans les différentes sources islamiques contraste avec des côtés plus sombres de ce prophète, qui possédait de nombreux esclaves arabes et noirs (Sahih bukhari 7263-6161), qui violait les femmes de nombre d’entre eux, et dont certaines tombaient enceintes (Ibn Ishaq). L’âme sombre de Mahomet pour qui les esclaves noirs brûlent d’office en enfer (Sunan al-Nasai 3858), et pour qui il faut obéir même au pire des imams fut-il un esclave noir à la tête de raisin sec (Sahih bukhari 7142) ou un noir unijambiste (Sahih Muslim 3138).

Pour conclure, pour le prophète de l’islam, Satan a les traits d’un ... Noir et celui qui décrit Mahomet comme étant de peau noire mérite la peine de mort (Ash-Shifa). A la lumière de ces éléments vous ne verrez plus sans doute la traite négrière arabo-musulmane du même oeil. Alors Black Lives Matter ou pas dans l’islam ?

À suivre : deuxième partie du jihad (lettre n°8), dans une prochaine lettre d'information.

La Chaîne Verte
chaineverte.org
Suivez-nous !     Facebook   Twitter
Aidez La Chaîne Verte
 
La Chaîne Verte
© 2020 ⋅ La Chaîne Verte
Pour libérer la France de l'islam
Pour vous désabonner, cliquez ici.
 
12/06/2020 Lettres