À propos de islamisme

MAJ : Comme l’a souligné le ministre de l’Intérieur Karl Nehammer (ÖVP) à l’APA, l’assaillant tué par la police, nommé Kujtim Fejzulai, était sans aucun doute un partisan de la milice terroriste «État islamique» (EI). Il a été condamné à 22 mois de prison le 25 avril 2019 pour avoir tenté de se rendre en Syrie pour rejoindre l’Etat islamique.

Le 5 décembre, il a bénéficié d’une libération conditionnelle anticipée – il était considéré comme un jeune adulte et tombait donc sous le coup de la loi sur les tribunaux pour mineurs (JGG). Le ministre de l’Intérieur a annoncé que le jeune homme de 20 ans avait été abattu par les forces de police près de la Ruprechtskirche.

Deux femmes et un homme, le sacristain de la basilique Notre-Dame de Nice, ont été assassinés dans l'attaque survenue jeudi matin.

Le regard des Français sur la menace terroriste et l’islamisme - Sondage IFOP

Trois semaines après l’assassinat de Samuel Paty et à la suite de l’attentat visant une basilique niçoise, le sondage Ifop-Fiducial pour CNews et Sud Radio révèle un taux d’inquiétude face à la menace terrorise particulièrement élevé. En effet, 96% des Français estiment la menace comme élevée, dont 51% « très élevée ». Ce taux égale presque ceux mesurés en 2015 et 2016 (99% d’inquiétude au lendemain de l’attentat du 14 juillet à Nice).

Ce professeur d'histoire-géographie de 47 ans a été assassiné vendredi, non loin du collège du Bois d'Aulne où il travaillait. Des parents et des élèves décrivent un enseignant très apprécié.

Un rapport sur l’islam en France a été récemment présenté au Sénat. Un de plus.

Les journaux en ont parlé, et ont dit que le rapport décrivait « une situation plus alarmante que jamais » : c’est exact.

La situation décrite est effectivement plus alarmante que jamais.

Aidez La Chaîne Verte